Table des matières

Présentation de la plateforme Neurinfo

Les partenaires

Les partenaires institutionnels de la plateforme Neurinfo sont l’Université de Rennes 1, l'Inserm et l'Inria pour le volet académique, le CHU de Rennes et le CRLCC (Centre Eugène Marquis) pour le volet de recherche clinique.

L'Union Européenne (FEDER), l'Etat, la région Bretagne et Rennes métropôle ont apporté leur soutien financier à l'équipement de la plateforme.

Neurinfo bénéficie pour son financement d’un Contrat de Projet Etat Région (CPER). Les financeurs sont les suivants : l’État à hauteur de 1400 k€ (dont 800 k€ sur la dotation CPER de l’Inria et 100 k€ sur la dotation CPER de l’Inserm), l’Europe dans le cadre du FEDER (889 k€) et le Conseil Régional de Bretagne (658 k€), Rennes Métropole (420 k€), le Conseil Général d’Ille-et-Vilaine (200 k€) et le CHU de Rennes (200 k€).

Objectifs

La plateforme Neurinfo a pour vocation de faire évoluer à terme les plateformes d’imagerie in vivo de l’Université de Rennes 1 au domaine de l’imagerie humaine en y associant une imagerie «recherche» de la molécule à l’organe incluant des équipements comme un IRM 3T, des laboratoires de synthèse de radio pharmaceutiques PET, des systèmes de microscopie confocale in vivo, de l’échographe 3D per-opératoire, un nœud grille informatique - sémantique et calcul- pour le déploiement de services d’intégration de ressources en neuroimagerie. Ce projet a l'ambition, à l’horizon 2015, de construire un pôle d’excellence dans le domaine du traitement et de la gestion de l’information en imagerie médicale, ainsi qu’en neuroimagerie recherche et clinique.

Dans ce cadre un équipement IRM 3T vient d'être acquis par l'Université de Rennes I pour la recherche sur l’imagerie morphologique, fonctionnelle et cellulaire avec et sans produit de contraste.

Les thèmes de recherche

Dans le domaine médical

Les investigations et expérimentations concernent essentiellement l’imagerie médicale et plus particulièrement les neurosciences cliniques, au premier plan pour la recherche sur les outils et les pathologies neurologiques. Parmi celles-ci, peuvent être cités la sclérose en plaques, mais aussi l’épilepsie, la chirurgie des lésions cérébrales (de la fusion des images diagnostiques à la prise en charge chirurgicale), la neuro oncologie et l’imagerie radiothérapique (de la fusion des images diagnostiques à la prise en charge chirurgicale) ou encore les maladies neuro dégénératives, développementales et psychiatriques ou enfin la prise en charge du handicap dans les pathologies neurologiques. Des ouvertures à d’autres domaines cliniques utilisant l’imagerie IRM et PET sont aussi envisagées dans une moindre mesure (imagerie thoracique et abdominale, oncologie, …).

Dans le domaine de la neuroinformatique

Les thèmes de recherche développés grâce à la plateforme dans le domaine de la neuroinformatique (i.e., la contribution de l’informatique à la connaissance du fonctionnement du cerveau humain) portent sur :

  1. La recherche sur les bases de données et leurs capteurs, par exemple, les capteurs d’imagerie cérébrale comme l’imagerie par résonnance magnétique (IRM).
  2. La recherche sur les outils, tels que les logiciels d’analyse des images cérébrales, les outils informatisés d’analyse et de modélisation de l’anatomie et du fonctionnement du système nerveux humain, les outils d’exploration et de représentation du système nerveux, les outils de gestion et d’intégration des ressources en imagerie cérébrale.
  3. La recherche sur les modèles comme par exemple la simulation des fonctions du système nerveux, la modélisation, le partage et la mise en commun de ces modèles et des ressources associées afin de mieux les confronter aux observations réalisées par les capteurs et ainsi les valider.

Fonctionnement

La plateforme Neurinfo est constituée par voie conventionnelle. Le convention établie entre les partenaires régit le fonctionnement de la plateforme.

Démarche qualité

Neurinfo est en train de mettre en place une démarche qualité avec pour objectif à terme d'obtenir la certification ISO 9001 et la labellisation GIS IBISA.